AJE a pour vocation d’aider et d’accompagner les jeunes dans leur parcours d’accès au monde du travail. Cette aide est, soit directe, soit indirecte, avec l’appui des enseignants, notamment.

Nous sommes une association dont le pilotage et l’animation sont réalisés par des acteurs, réunis, de l’enseignement et des entreprises, au sens large du terme.

De nombreux bénévoles assurent quant à eux nos interventions sur le terrain : ils sont soit jeunes seniors, soit professionnels en activité.

Pour découvrir nos valeurs et principes d'action, cliquer ici

Les lundis d’AJE 29 : ″Un laboratoire d’idées, l’émergence d’une intelligence collective″

Six à sept réunions dans l’année, de 12 h 30 à 14 h dans les locaux de la Communauté de Communes de l'Aulne Maritime, Z.A. de Quiella, 29590 LE FAOU

Ce sont des temps d'échanges et de ressources entre le monde de l'entreprise et celui des établissements d’enseignement, sur les données liées à la séquence "éducation-formation-métier-emploi". Ils sont force de propositions et d'actions au plus près des acteurs locaux, qu’ils soient entreprises ou écoles.
Les lundis d’AJE 29 reposent sur une libre appartenance au groupe. Il s’agit d’une structure horizontale avec des règles tacites, identiques pour tous les membres. Il s’agit de constituer une équipe dynamique, et la répartition des rôles est fondée sur le volontariat et la complémentarité des compétences. Les décisions stratégiques sont toutes basées sur le consensus.
Ces espaces collaboratifs sont approchés à partir de trois dimensions :
1. C’est l’expression d’un réseau permettant des interactions entre tous les membres. Des interfaces en facilitent chaque fois que nécessaire la coordination.
2. Ils font partie du système d'information d’AJE 29. Il y a là en effet, un accès total et en temps réel à l'information pour l'ensemble de la communauté. Cela permet à chacun d’avoir une vue synthétique et contextuelle de la situation.
3. C’est l’expression d’un système de régulation avec évaluation, contrôle, optimisation, et correction des erreurs.
C’est là que s’élaborent un corpus de connaissances, le partage d'expériences et de pratiques, et l’émergence d'une conscience commune. Elle vient inspirer les travaux du conseil d’administration et la conduite de l’action.